FORUM D’ENTRAIDE INFORMATIQUE (FEI)
Site d’assistance et de sécurité informatique

Doodles Google, pour découvrir de nouvelles choses et en savoir plus sur ce que Google nous affiche.
  • Avatar du membre
  • Avatar du membre
#181800
Image Le retard de ce Doodle s'explique par le gouffre abyssal dont j'ai dû remonter faute de réponse à la question que je creusais : comment aurais-je fait pour calculer la vitesse de la lumière ? C'est quand je n'en ai plus eu que j'ai décidé de consulter (wikipedia :lol: :super:)

Donc tout le monde le sait :
La vitesse de la lumière dans le vide est une constante physique et un invariant relativiste....Elle est exacte par définition : sa valeur a été fixée à 299 792 458 m/s en 1983 par le Bureau international des poids et mesures. Cette valeur équivaut à 1 079 252 848,8 km/h.

Mais ce Doodle célèbre le PREMIER calcul, car :
L'histoire des mesures de la vitesse de la lumière ne compte pas moins de douze méthodes pour déterminer la valeur de c
(donc je n'en rajoute pas :siffle: )

Voici la réponse :
la première estimation expérimentale est due à l’astronome danois Ole Christensen Rømer : en étudiant le cycle des éclipses de Io, satellite de Jupiter, il trouve que 40 révolutions observées lors d’une quadrature de Jupiter avec la Terre sont décalées dans le temps par rapport à 40 autres observées lorsque les deux planètes sont au plus proche. Il en déduit que quand Jupiter et la Terre sont en positions opposées par rapport au soleil, la lumière de Jupiter met 22 minutes de plus pour nous parvenir que lorsque les deux planètes sont au plus proche, ce retard correspondant au temps supplémentaire de parcours par la lumière du diamètre de l’orbite terrestre.
Le reste du raisonnement est clair :reflexion: , mais attention aux approximations :mdr:
les mesures étant dispersées entre 68 et 138 millions de kilomètres, valeurs toutes fausses
:jap: :P

:hello:
#181855
:mdr: :mdr: :mdr: goélette
Si je ne bossais pas déjà sur le calcul d'une autre vitesse, je répondrais sur la vitesse de la lumière, si je devais la calculer, que je ne saurais pas par où commencer, je n'ai pas le cerveau fait pour ça... ou alors je coincerai la lumière dans le trou d'un carton où un miroir la renverrait sur une balance (pourquoi ne pas en profiter pour la peser ?) avant de la renvoyer à son point de départ, focalisée sur le bouton marche/arrêt d'un chronomètre atomique (c'est plus précis), qui s'était déclenché en la libérant (13)
Ou alors en regardant la lumière du soleil progresser sur la lune la nuit, je me dirai qu'il y a un coup à tenter en calculant sa progression à travers du papier millimétré calque (14)
Mais bon, je travaille à un autre calcul : la fulgurance d'une blague réussie, le "trait d'esprit" : je l'estime entre l'instantané et l'immédiat... je sais il y a la aussi une petite marche d'erreur :mv: :lol: mais c'est la méthode n°1 :mdr:
:bisou:

Bonjour, J'aimerais chiffrer mes disques et donn&[…]

Hello le Ransomware n'agira plus il tape et se sup[…]

:jap: :jap: :jap: Bonjour à Toutes et T[…]

Bonjour à tous, je suis RCA, j'ai 33 ans, […]